Viva Tech 2018 : la technologie au service d’un monde meilleur


« La technologie est inclusive, fait du bien, et apporte des solutions aux problèmes que chacun rencontre au quotidien », c’est ce que le PDG du groupe Les Echos-Le Parisien a pris le temps d’expliquer lors de l’inauguration officielle de Viva Technologies 2018. Et c’est ce dont nous nous sommes réjouis, chez TechSell, lors de notre visite du salon : la technologie se met au service des usages, elle les rend fluides, elle améliore l’expérience des services et des produits que nous utilisons au quotidien.
Voici la restitution -non exhaustive- des innovations que nous avons aimées.

Impact sur nos vies au quotidien

On ne peut pas parler de Viva Tech sans évoquer l’impact direct sur nos vies au quotidien : un médecin dans la minute, des panneaux solaires pour réduire nos factures d’électricité, des robots dans les gares pour nous informer sur notre itinéraire, des réveils olfactifs dans notre chambre d’hôtel (mmmh, la bonne odeur de café…), des montres connectées pour les personnes âgées alertant d’une chute dans l’escalier, une purification de l’air dans les espaces publics, des repas complets en poudre, etc.

C’est tout cela VivaTech : de nouvelles technologies mises au service d’un monde meilleur, et qui ne demandent qu’à être démocratisées.

Smart City

  • La RATP fait bouger la smart city !

La RATP travaille sur 5 thématiques : le transport intelligent (IA, big data), les infrastructures intelligentes (maquettage numérique 3D), le bien-être dans la ville, la mobilité disruptive (drones!) et le HR Tech.

Comme l’explique Mathieu Dunand, Directeur de l’Innovation du groupe RATP, « La smart city, c’est une feel good city : une ville où il fait bon vivre ensemble. Elle est silencieuse et saine, grâce à la mobilité électrique. Elle est sobre et économe en énergie, pour préserver notre planète – pas de smart city sans smart grid. C’est une ville fluide, qui conçoit la mobilité comme un service, grâce aux véhicules autonomes et aux nouvelles mobilités dans lesquelles nous avons pris récemment 4 participations : City Scoot, Klaxit, Citizen Mobility et Communauto».

  • Sea Bubbles, le taxi fluvial volant sur l’eau

Une réelle avancée aussi bien sociale que technologique puisqu’elle permettra le transport sur les fleuves et les rivières, si peu exploitées par la ville (la Seine ou le Rhône en sont de bons exemples). Le SeaBubbles est entièrement électrique : zéro pollution, zéro bruit, zéro vague, avec une vitesse de pointe de 55km/h. Un transport d’avenir donc, en attendu au tournant par la ville de Paris (actuellement en test)

  • La voiture volante d’Airbus 

Et hop, envolés les embouteillages… digne d’un James Bond !

La voiture volante

  • Urbik, le mobilier urbain qui parle à l’oreille des smartphones.

Présenté sur le Lab ENGIE, Ürbic développe du mobilier urbain connecté et autonome, qui propose des informations et des services. Pas d’appli, pas de téléchargement, pas d’écran, cette solution phygitale permet de dialoguer directement avec le portable des usagers. Par exemple, Ürbic peut s’avérer particulièrement utile aux touristes, avec toute une série d’informations proposées sur les choses à faire ou à voir aux alentours.

Smart shopping

  • Le caddie connecté 

La start-up américaine Tracxpoint a présenté la deuxième version d’un prototype de chariot intelligent pour le groupe Carrefour. Le Caddie® embarque une batterie de capteurs, une caméra, et des logiciels de vision par ordinateur. Il est ainsi capable de reconnaître automatiquement les produits déposés par le client en moins d’une seconde, alors que le scan d’un produit prend en moyenne 7 à 10 secondes.

  • Les smart caméras, au service du réassort produits en linéaires

Qopius propose des caméras reliées à des logiciels de vision par ordinateur, dans les rayons des grandes surfaces, pour détecter les ruptures en linéaires ou les erreurs de marchandising. En cas de produit absent dans le rayon, ou de prix mal affiché, le chef de rayon de la grande surface reçoit une notification.

  • Expérience 3D en ligne avant d’acheter

Visualisation et interaction à 360°, personnalisation et configuration de produits en temps réel… c’est ce que permet la start-up Exalt3D. Particulièrement adaptées à l’industrie du luxe et des bijoux, les solutions de visualisation et de configuration de bijoux et de produits Exalt3D répondent aux attentes des marques qui souhaitent diffuser sur internet des images de très grande qualité.

Le coup de cœur TechSell : very good moment

Même si ce n’est pas révolutionnaire technologiquement parlant, nous avons aimé l’expérience proposée par very good moment, qui imagine des événements de marques à organiser librement à la maison. S’il s’agit d’un « very good moment Carambar » par exemple, vous recevez des colis pleins de carambars à la maison et des goodies pour la fête d’anniversaire de votre enfant. Après l’anniversaire, vous postez 5 photos de l’événement, et si vous gagnez, vous recevez à nouveau des cadeaux, bons de réduction de la marque, etc.

Un bon exemple de prolongation de l’expérience de marque… à la maison !

#AnniversaireCarambar

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *