Le magasin instagrammable, ou comment transformer le shopper en e-influencer de la marque


Une boutique rose bonbon, une table de petit déjeuner baignée de lumière, une base spatiale revisitée au beau milieu de l’espace de vente : c’est cela, le magasin « instagrammable ». Une vision différente et révolutionnaire de l’expérience in-shop qui hisse le shopper-influencer au centre de l’image de marque, faisant de lui un réel atout marketing.

 

Instagram : social media de pur branding pour les marques

On le sait : Instagram est devenu une vraie marketplace sur laquelle les influencers, suivis par des millions de followers, peaufinent leur image. Une image que s’empressent de sponsoriser les grandes marques du luxe, du prêt à porter, du High-tech, du voyage, etc.

Plus que jamais, l’image incarne la marque… et l’expérience qu’elle vend. D’autant plus que les marques tendent aujourd’hui à vendre un style de vie, plus que de simples produits.

Instagram ? C’est LE terrain de jeu idéal des marques pour rayonner de façon singulière et virale.

Et certaines l’ont compris plus vite que les autres, en faisant de leurs points de vente des « place to be » pour se prendre en photo, et montrer à ses amis que l’on connaît les « spots hype ».

 

Les magasins instagrammables qui nous fascinent

Chez TechSell, nous sommes à l’affut des tendances Retail les plus ex-tra-va-gantes, et il faut reconnaître que certains magasins intagrammables nous fascinent totalement. Les voici :

MANSURGAVRIEL : le flair médiatique

Cette jeune marque new-yorkaise de maroquinerie, créée par deux trentenaires, Rachel Mansur et de Floriana Gavriel, a conquis la planète en 2 ans à peine !

Comment ?

Tout d’abord grâce à un concept novateur :  un sac seau en cuir minimaliste, décliné dans une quinzaine de couleurs pastel ultra désirables, à un prix luxe accessible (de 400 € à 700 €).

Grâce aux fashionistas et rédactrices Mode en vue, ensuite, qui s’en sont emparé en deux temps trois mouvements, et ont créé le buzz en les portant à toutes les Fashion Weeks.

Et… last, but not least, en ouvrant à Soho un magnifique concept store rose poudré, le Candy Shop. Une pure beauté ultra-photogénique, dans laquelle les afficionadas du monde entier se sont empressées de se photographier et de poster leurs clichés sur Instagram. Résultat ? une notoriété planétaire immédiate avec zéro investissement publicitaire. Reconnaissez que c’est génial.

  • KELLOG’S: le bon prétexte

La célèbre marque de céréales a bien compris comment séduire les millenials amateurs de sucre et de mascottes de leur enfance… en 2017 par exemple, ils ont lancé une série limitée de céréales packagées avec une jolie licorne aux yeux bleus, auréolée d’un arc-en-ciel : les Froot Loops Licorne. Carton plein, aussi bien dans les bols de petits déjeuners que sur Instagram. Une recette toute simple : dessine une licorne toute mignonne, et… retrouve tes paquets de céréales partout sur Instagram.

les céréales licorne

Pour aller plus loin dans la viralité, Kellogg s’est offert un Bar à céréales « vitrine » dans le quartier hyper-fréquenté de Times Square, dans lequel un espace petit déjeuner instagrammable permet de prendre des photos hyper stylées. Les millenials adorent, et comme ce sont eux les instagrammeurs, les posts circulent partout sur la toile !

kelloggs

  • Nous à Paris, The Store à Berlin ou encore Browns East à Londres 

    3 concept stores incontournables où les jeunes aiment se « selfiser » parce que c’est beau, parce que c’est hype.

Nous concept Store

Nous Concept Store, Paris

The Store, à Berlin

Browns East

Browns East, à Londres

 

  • Gentle Monster : le magasin « FIAC»

La marque de lunettes sud-coréenne Gentle Monster et leurs magasins « sauvages » aux airs de musées contemporains sont un must. Des magasins très spéciaux pour shoppers ultra branchés, où se prendre en photo dedans est devenu mythique.

Gentle Monster

Tous ces points de vente illustrent que l’expérience in-shop compte parfois bien plus que ce qui y est vendu dedans -The Store is a Story- et que l’hyper photogénie de ces flaghip stores permet aux marques d’être médiatisées sur la toile à coût zéro. A méditer.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *