Retailers : comment bien se préparer aux soldes d’été ?

C’est officiel, les soldes d’été auront finalement bien lieu ! Dans ce fameux contexte particulier « post-covid », comment, en tant que retailer, bien gérer cette période synonyme d’affluence en magasin ? L’équipe de TechSell Group vous propose ses meilleurs conseils pour être prêt dès le 15 juillet.

Rassurer le consommateur

Ce n’est pas nouveau : les avis clients sont devenus des critères décisifs dans la recherche d’information d’un produit ou d’un service. La plateforme WizVille l’a bien compris en créant le label « Safe Place To Shop », qui évalue les mesures anti-covid mises en place en point de vente. Intéressant, lorsque l’on sait que les trois premières attentes des consommateurs vis-à-vis des points de vente sont le respect de la distanciation sociale, de la désinfection et du nombre limité de personnes en magasin (Etude GFK, mai 2020).  

Le tiers de confiance « Safe place to shop » permet à la future clientèle de repérer, en amont d’un achat, les magasins qui ont été particulièrement appréciés par les consommateurs pour les mesures de sécurité mises en place en période de COVID-19. 

Les avis clients vérifiés ainsi que l’attestation de satisfaction client associée peuvent être diffusés par les enseignes évaluées, en ligne sur leur site web, dans leurs communications marketing et publicités, ou bien directement en vitrine. 

En tant que retailer, faites donc savoir à vos consommateurs que vous avez pris toutes les précautions pour protéger vos consommateurs face à la menace sanitaire du COVID-19.  

Appliquer les règles du visual merchandising

En plus d’attirer vos clients en magasin, adapter, redessiner et réorganiser votre visual merchandising vous permettra d’optimiser votre point de vente de manière à gagner en efficacité et productivité. La disposition, la signalisation, les habillages de vitrines sont tout autant d’éléments à prendre en compte, surtout en période de soldes où afflux de clients et rangement ne font pas toujours bon ménage. 

1. La règle de 3

Le chiffre 3 attire l’attention du client et permet de mieux ancrer l’image du produit dans l’esprit des consommateurs. Cette règle, très utilisée par les visual merchandisers, peut s’organiser par exemple par :  

  • La taille : petit, moyen, grand  
  • La largeur : le moins gros, le gros, le plus gros  
  • Le prix : du moins bon rapport qualité/prix au meilleur rapport qualité/prix 

2. Le principe de la Pyramide

Les grands magasins en sont friands : il suffit de disposer vos produits de manière triangulaire, par exemple, en plaçant le plus gros article au centre, et avoir les deux plus petits produits à côté. Le principe de la pyramide attire le client puisque les produits semblent tomber en cascade. 

3. Miser sur des thématiques

Capitaliser sur une thématique vous permet de mettre en avant votre storytelling de marque, de façon à stimuler les émotions de vos consommateurs, qui seront donc plus prédisposés à adhérer à votre univers et à passer à l’acte d’achat. Les idées de thématiques sont nombreuses, et peuvent aller de la coordination des couleurs ou regroupement produits.

4. Afficher judicieusement les prix

Même si cela semble évident d’afficher vos prix de vente, cela reste parfois un point négligé, surtout en période de soldes où la majorité de vos produits sont proposés en promotion croissante au fil des semaines. De manière générale, un produit sans prix est souvent perçu comme très cher. Ne laissez donc aucune ambiguïté s’installer chez vos clients potentiels, au risque de les perdre. 

Ré-enchanter les files d’attentes

Cette année, il faudra être patient et attendre son tour pour pouvoir dénicher la pièce repérée plusieurs semaines auparavant. Alors comment rendre ce moment plus agréable pour votre clientèle ?  

Voici une sélection de best practices observées ces dernières semaines qui pourraient vous inspirer :  

  • La pause gourmande avec Sézane 

Bien que les clients de la rue Saint Fiacre, à Paris, sont déjà habitués à attendre dans la file d’attente en période normale, la marque parisienne redouble d’attentions en y distribuant des boissons, gourmandises ou encore des parapluies par temps pluvieux.  

  • Rendre le temps utile avec Monoprix  

L’enseigne de distribution a lancé « Les brèves de Monoprix », une gazette disponible à l’extérieur du magasin qui permet à sa clientèle de s’occuper, se divertir et se cultiver dans la file d’attente. 

  • Digitalisez vos files d’attente 

Autre piste possible, celle de la digitalisation de la file d’attente. Le service n’est pas nouveau, mais la conjoncture va sans doute contribuer à lui offrir un coup de projecteur supplémentaire et l’ancrer dans les usages : 

 Lineberty : permet aux clients de prendre un ticket digital et d’éviter une file d’attente physique 

- Qless : pour faire la queue « à distance » depuis chez soi. Le client est averti via un SMS lorsqu’il peut se présenter en magasin. Elle permet également de fixer des rendez-vous, pour éviter de faire la queue 

-  Hurikat : le « Waze de la file d’attente », où la notion de communauté est mise à l’honneur 

-  LinesDude : propose aux utilisateurs de faire la queue à la place d’autres personnes, moyennant rémunération 

  • Nombre de places limitées : comment s’organiser ?  

Au-delà de nouvelles animations ou d’utilisation d’outils digitaux, nous conseillons à tous les retailers de repenser l’organisation et la gestion de leur file d’attente.  

En Australie, Apple invite ses employés à accueillir les clients dès leur arrivée à l’extérieur du magasin, et de mettre en place des files d’attentes en fonction de leur demande et de leur ordre d’arrivée.  

Et enfin, pensez aux caisses rapides ! C’est ce que, par exemple, a lancé la chaîne anglaise Morrisons où deux files d’attente sont mises en place en amont de l’entrée en magasin. D’un côté, la très rapide « Speedy Shopping » dédiée aux paniers, de l’autre, la « normale » dédiée aux caddies : 3 personnes équipées de paniers peuvent rentrer à la fois contre une personne munie d’un chariot.  

En France, Zara prévoit de développer dans les semaines à venir une fonctionnalité permettant de réserver une cabine d’essayage directement depuis son application. Ce que l’enseigne appelle le “mode magasin” permettrait également de retrouver l’emplacement précis d’un article dans les rayons du magasin grâce à la géolocalisation. Zara souhaite aussi développer les ventes via des QR codes et les réseaux sociaux.  

Miser sur le click & collect 

En 2016, une étude de la Fevad a prouvé que près de 30% des acheteurs ayant utilisé le Click & Collect avaient ensuite réalisé des achats complémentaires en magasin. Moyen privilégié pendant la période du confinement, votre clientèle est désormais habituée et est devenue adepte de ce mode d’achat. Il faudra très probablement s’attendre à accueillir cette clientèle venue récupérer les produits commandés sur Internet, et donc… prévoir plus de personnel dédié pour gérer ce dispositif en magasin et assurer une rapidité de retrait aux clients, pour les laisser profiter potentiellement du magasin ensuite !

Nous en sommes conscients, la période des soldes est souvent propice à un besoin de renforts, et d’autant plus depuis le retour progressif en magasin suite au confinement : équipe dédiée aux respects des mesures sanitaires, personnel affecté à la réorganisation et au maintien de votre merchandising, employés présents dès la file d’attente pour occuper les clients, ou encore collaborateurs dédiés à un dispositif particulier comme le Click & Collect…

Les besoins se multiplient et la recherche de profils qualifiés peut s’avérer complexe. TechSell Group et ses Experts sont à votre disposition pour vous aider à trouver les bonnes personnes, au bon moment, que ce soit pendant vos soldes d’été ou tout au long de l’année.  

You May Also Like

STORE CHECK, le nouveau corner Converse au Citadium Caumartin

Micro-mobilité urbaine : de l’effet de mode à la démocratisation

Formations digitalisées : Charlotte Delaval présente les avancées au sein du Campus de TechSell Group

DATA HAS A BETTER IDEA

Interview croisée : Meryll & Antoine présentent la cellule de Business Intelligence au sein de TechSell Group

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *