#Tendance 2 – La personnalisation du produit au coeur de l’acte d’achat


#TREND2 – The me:conomy, bienvenue dans l’ère de la personnalisation de masse

Me, Myself & I.
Le pouvoir est passé en 10 ans des mains de la marque vers le consommateur. Ce dernier recherche un produit pensé & conçu par et pour lui. Il souhaite être valorisé par son acte d’achat en achetant un produit unique & personnalisé.

Il n’y a d’ailleurs véritablement pas de Générations Y, Z..Il n’y aurait, selon une brillante conclusion de la revue référente Fastcompany, qu’une «Generation Flux » : une génération de consommateurs qui ne se définit pas par l’âge mais par la capacité d’adaptation au changement et désireuse d’être prise en considération. (à consulter ICI)

Ce qui n’était qu’un constat il y a de cela quelques années devient une tendance de fond depuis la démocratisation d’un grand nombre de dispositifs permettant la personnalisation totale de l’offre « tailored » pour son consommateur.

Des baskets personnalisables chez Converse, aux coques Smartphones personnalisées & imprimées en 3D chez Sculpteo, la personnalisation n’a de limite que l’imagination du shopper pour le plus grand bien des enseignes qui ont saisi le phénomène.

L’ère du « moi » est aussi sa valorisation au sein de sa communauté : le social shopping à l’ère de la personnalisation.

Au-delà de l’utilisation des réseaux sociaux permettant d’acheter (un exemple avec le bouton d’achat immédiat « buy it now » implémenté par Facebook & Twitter), le social shopping est avant tout la possibilité de partager ses choix, ses coups de cœurs et ses envies Shopper avec sa communauté.

Miroirs tactiles au magasin physique Ebay (à consulter ICI), cabines d’essayage reliées à Facebook chez Diesel, les initiatives pour relier le « soi » à sa communauté fleurissent in store.

Source

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *