L’essor du sport féminin, un enjeu pour les marques 1


Selon l’étude, les Françaises sont de plus en plus nombreuses à être licenciées ou à pratiquer du sport, son intérêt et sa consommation sont donc en pleine évolution. La France, qui recevra la Coupe du monde féminine de la FIFA en 2019, ne peut qu’amplifier le phénomène.


416ae16c534c9de17cf85516ee50ce72_large


Les trois sports les plus plébiscités sont le football à 47 %, le handball à 39 % et le basketball à 38 %. L’étude révèle aussi que les 16-34 ans sont les personnes les plus demandeuses de sport féminin à la télévision, et pour les Français, l’ambassadeur idéal serait forcément une femme française connue pour ses succès sportifs, issue du milieu sportif et reconnue à l’international.

Déjà, la multiplication de la pratique de sports tels que le running, le yoga, le pilates… par les femmes a été une occasion pour beaucoup de marques de se diversifier ou de développer des lignes spécifiques pour suivre ce phénomène.

Alors, une médiatisation plus forte et un engouement général pour le sport féminin à la télévision peuvent booster un marché très potentiellement lucratif. En effet, entre la médiatisation, les fans et les équipes à habiller, les marques ont de réelles possibilités de développement.

L’étude a été menée en avril dernier sur un échantillon de 1 000 personnes représentatives de la population française âgées entre 16 et 69 ans.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “L’essor du sport féminin, un enjeu pour les marques