Les bars à coiffures, dernière vague des concepts stores


Dans l’univers de la beauté, le bar est un concept qui se décline à l’infini ! Dans ces lieux branchés, les femmes se font belles pour un oui ou pour un non, séduites par la formule : rapide, pas chère et sans rendez-vous. Impossible de résister !

Coiffure bar à coiffures

Né en Asie, le concept a déferlé aux Etats-Unis puis en France, sous forme de corners et de boutiques dédiées. On connaissait les nails bars, pour la beauté des ongles, ou encore les beauty bars, qui proposent make-up de pro ou soins esthétiques. Dans leur sillage, les bars à coiffures ont fait leur apparition et poussent comme des champignons, à Paris et dans les grandes villes de province.

Une expérience client dépoussiérée

L’enseigne 365c s’est lancée la première en 2011. La formule est simple : ni coupe ni shampoing, mais une coiffure mode choisie sur catalogue et réalisée en 15 minutes sans rendez-vous, à un tarif accessible. Le concept a fait un carton immédiat et se développe à vive allure. Mieux encore, ses émules ont élargi le champ des possibles en se spécialisant. Pour répondre aux attentes d’une clientèle toujours plus exigeante, adepte de la nouveauté et des prestations à la carte, mieux vaut se spécialiser. Aujourd’hui, sur le front des cheveux, on trouve des bars à chignon, bars à frange, bars de coloriste, bars à tresse, bar à brushing et autres bars à lissage. En clair, on fait du neuf avec du vieux grâce à un concept moderne et novateur, qui dépoussière l’expérience client. Les citadines pressées-débordées ont l’embarras du choix et toutes les occasions sont bonnes pour se faire plaisir : un rendez-vous au sommet, une soirée entre filles, un dîner en amoureux ou l’envie de se sentir belle. Il suffit d’avoir un créneau de 15 ou 30 minutes et le tour est joué, sans se ruiner. Grâce aux bars à coiffure, la working girl ou la fashionista peuvent s’offrir un nouveau look, une tresse sophistiquée ou un chignon élégant, suivre la tendance et leurs envies en claquant des doigts.

Ø L’ŒIL DE TECHSELL

Voilà un concept qui vient un peu modifier le modèle économique de la coiffure : il ne s’agit plus de vendre une seule coupe onéreuse qui occupe une coiffeuse et sa cliente pendant 1 heure mais de vendre plusieurs coiffures accessibles, rapidement exécutées, pendant le même laps de temps (avec une marge supérieure in fine). Les accros au concept peuvent même craquer pour un abonnement, ce qui se traduit par des revenus récurrents pour l’enseigne de coiffure, l’acquisition et la fidélisation d’une nouvelle clientèle… les avantages sont aussi nombreux pour la marque que pour la cliente !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *