Le futur du e-commerce c’est la fin du e-commerce !


C’est le prix de référence dans le domaine du e-commerce : les Favor’i, dont INfluencia est partenaire, ont délivré leur verdict. Un palmarès, autour d’Yves Rocher nommé meilleur site de l’année, qui donne les tendances du marché. Commentaires de Marc Lolivier, délégué général de la Fevad

INfluencia : un commentaire sur le palmarès de ces Favor’i 2014 ? 

Marc Lolivier : Le palmarès 2014 des Favor’i cette année est très ouvert : on y retrouve à la fois des retailers et  des pures players, même si ces derniers conservent un léger avantage sur le nombre de prix remportés. Cela montre bien que le paysage du e-commerce a changé en quelques années. Autrefois, les pures players étaient pratiquement seuls sur le marché. Aujourd’hui ils doivent aussi compter sur les enseignes traditionnelles qui ont réussi leur transformation digitale comme c’est le cas d’Yves Rocher qui remporte le titre de meilleur site de l’année.

C’est un palmarès également très renouvelé, sur les 12 sites récompensés seul un d’entre eux avait été primé l’an dernier. Enfin, je retiendrai la note moyenne attribuée par les internautes au site qui est de 15,2  et qui constitue une note très élevée. D’autant que les notes entre différents sites sont homogènes, ce qui traduit un niveau de satisfaction très important.

INfluencia : l’innovation pour laquelle vous avez eu un coup de cœur ?

Marc Lolivier : Cette année le prix de l’innovation a été remis à Boulanger pour son dispositif de livraison en moins de 24h pour des produits électroménagers. Concrètement vous commandez avant 19h votre réfrigérateur ou votre écran plat et vous pouvez être livré le lendemain à 7h. C’est une vraie prouesse logistique qui suppose beaucoup de « reengineering» au niveau du back office. On est sur une innovation qui apporte un réel bénéfice aux clients, et non pas un « gadget technologique » de plus. Ce prix rappelle également l’importance stratégique de la logistique dans le e-commerce. Il suffit de voir la bataille acharnée que se livrent aujourd’hui les sites leaders pour livrer toujours plus vite et… moins cher.

INfluencia : quelles innovations en matière de e-commerce vous ont bluffé cette année ?

Marc Lolivier : L’année e-commerce 2014 aura été incontestablement celle du m-commerce. Aujourd’hui  le mobile est devenu un axe prioritaire pour tous les sites et au-delà même pour tous les commerçants. Le mobile n’est pas simplement un canal de commerce en plus, c’est un véritable outil au service du consommateur qui transforme radicalement l’expérience client. Certains sites de e-commerce réalisent déjà près de 50% de leur chiffre d’affaires sur le mobile et des magasins comme la Fnac, développent des applications visant à transformer son mobile en un véritable « personal assitant shopper » pour l’achat en magasin.

Cette application a d’ailleurs été unanimement saluée puisqu’elle a été doublement récompensée à la fois par le jury de professionnels mais aussi par les internautes qui lui ont décerné le titre de meilleur appli m-commerce. Une chose est sûre le mobile est en train de transformer le client. Le consommateur en magasin ne sera plus jamais comme avant.

INfluencia : c’est quoi le futur du e-commerce pour vous ?

Marc Lolivier : Nous pensons que le futur du e-commerce c’est la fin du e-commerce ! La distinction entre commerce et e-commerce n’a plus lieu d’être. Le e-commerce se propage aujourd’hui à l’ensemble du commerce. On assiste à une véritable transformation numérique de l’ensemble du e-commerce. On est entré dans une nouvelle ère : celle du commerce connecté où le consommateur peut désormais acheter ce qu’il veut, quand il veut et où il veut.

INfluencia : où en est aujourd’hui le e-commerce français en matière d’idées par rapport à ses concurrents ?

Marc Lolivier : Les Favor’i 2014 ont mis en lumière tout le talent, le savoir-faire et la créativité du e-commerce français. La France est le 3ème marché en Europe juste derrière l’Allemagne et se place au 5ème rang mondial. L’excellence française  en e-commerce est reconnue dans le monde entier. Notre pays a notamment inventé le drive, les ventes évènementielles sur Internet et il compte aujourd’hui des leaders mondiaux dans le domaine du « social shopping » et de la « sharing economy ». Ainsi pour ne citer que lui, le site BlaBla car qui a obtenu le prix des internautes dans la catégorie social shopping est aujourd’hui un des grands leaders dans son secteur. La France a de très sérieux atouts dans le e-commerce. Il est important que les pouvoirs publics comprennent que ce secteur est d’avenir pour notre pays.

Par Raphaël Legrand

Source: Influencia

_ _ _

Vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *