Du physique au digital… et inversement 2


Comment ouvrir 1 000 magasins de 1 200 mètres carrés en une nuit ? Grâce à la réalité augmentée ! C’est ce qu’a prouvé Yihaodian, le troisième distributeur en ligne de la Chine (détenu à 51 % par le géant américain Walmart), il y a déjà un an et demi.

magasin digital article

 

Sur le principe du « wall », qui permet de faire son shopping devant un mur blanc en sélectionnant avec son smartphone des produits réduits à leur plus simple présentation (photo, code…), la jeune entreprise asiatique, fondée en 2008, a tout simplement virtualisé la grande surface. Le britannique Tesco avait ouvert la voie en installant, sur le même concept, un « supermarché » dans le métro de Séoul, en Corée du Sud, en 2011. En Chine, « Unlimited Yihaodian combine le retailtraditionnel et l’e-commerce », avait résumé à la presse Gang Yu, son fondateur, ancien vice-président worldwide procurement de Dell et vice-président supply chain chez Amazon.

tesco-mur interactif

Depuis des années, l’e-commerce connaît un dynamisme qui place ses acteurs en tête pour défricher les nouveaux usages et expérimenter sur cette fusion entre mondes physique et virtuel. Une récente étude Xerfi-Precepta sur les perspectives du secteur indique la couleur, ne serait-ce qu’en France : 60 % de croissance est attendue d’ici à 2020 (+ 11 % en 2014), pour atteindre les 90 milliards d’euros de chiffre d’affaires et 6,5 % de la consommation totale des ménages. De quoi motiver pour proposer des approches différentes dans un marché mature.

« Historiquement, les pure players ont tiré l’innovation », retrace Mike Hadjadj, directeur marketing et communication de Generix Group, éditeur français de logiciels de gestion spécialisés en commerce. Celui-ci a lancé en mars l’observatoire des attentes des consommateurs, Get’it Lab, avec Chronopost, la filiale colis de La Poste, et la start-up de livraison sur rendez-vous Colizen. « Tous les acteurs ont gagné en maturité, notamment parce que la concurrence est très forte. Personne ne peut se permettre d’attendre », complète- t-il. Et tout le monde surveille avec attention les moindres faits et gestes du géant Amazon…

Par Alliancy

Source : Alliancy 

 

_ _ _

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi :


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Du physique au digital… et inversement