Vis ma vie au sein de la Team Merchandising pour une marque de make up


Grégory Ondoua est responsable de comptes clients. Dernièrement, il a joué le rôle d’installateur- merchandiser le temps d’une journée, pour installer le rayon d’une nouvelle marque de make up au sein du Monoprix de Montparnasse. Une immersion dans l’univers de la marque et un challenge pimenté de quelques surprises.

animateur-commerciale

Une nouvelle marque et un nouveau produit pour l’agence Techsell

Montparnasse, au cœur d’un magasin Monoprix. Il est 6 heures du matin, Grégory et la team sont déjà à pied d’œuvre. Leur programme : installer le rayon d’une nouvelle marque de make up. Cette marque a commencé à s’implanter en France récemment. Pour Techsell, c’est un nouveau client et un nouveau produit. « Il faut plonger dans l’univers de la marque. J’apprends sur le terrain, de manière à pouvoir former mes équipes, répondre au client et être crédible », explique Grégory. Il a du boulot sur la planche : trois meubles à monter et une cinquantaine de cartons à déballer. Une paille.

 

Réorganiser minutieusement le contenu des cartons

Mais comment fait-on quand on ne connaît pas la marque ? On suit méthodiquement le planogramme du client. Et ce n’est pas une mince affaire. Pour commencer, la marque possède quelques 2 000 références, ce qui est exceptionnel dans l’univers du maquillage. Autant dire qu’il faut avoir le sens du détail ! Ensuite, Grégory et la team rencontrent quelques obstacles : « Il y a des ruptures de stock, ce qui entraîne des emplacements vides. De plus, toutes les références sont mélangées dans les cartons » constate-t-il. Pour relever le défi, une seule solution : réorganiser le tout en faisant preuve de la plus grande minutie. Durant des heures, la concentration est maximale.

animateur-work

Des clients curieux et impatients

Derrière la bâche qui protège le rayon des regards extérieurs, l’événement se prépare. Grégory et ses acolytes déploient des trésors de patience pour aboutir au résultat désiré. Leur seule diversion : de temps en temps, des clients du magasin passent une tête et jettent un œil curieux. « Ils nous demandent si les produits sont déjà disponibles à la vente et à quelle date le rayon va ouvrir », s’amuse Grégory. A 15 heures c’est terminé, tout le monde peut relâcher la pression. L’ouverture a lieu demain. Le directeur du magasin, son adjoint et le responsable des travaux Monoprix sont contents du résultat. Mission accomplie !

 

L’agence Techsell dans les starting block pour l’installation de cette marque en France

Quels enseignements Grégory retire-t-il de cette expérience ? En premier lieu, « nous pouvons les aider à améliorer leur process pour gagner du temps dans l’installation », relève Grégory. Time is money, n’est-il pas ? Ensuite, Grégory a pris la mesure du travail qui l’attend en matière de formation des animateurs aux produits. « Il faut des gens minutieux, pointilleux. Pourquoi pas des personnes spécialisées dans le maquillage, que l’on formera de A à Z ? ». La réflexion est ouverte et les choses doivent avancer rapidement, Techsell étant appelé à renouveler son engagement pour  cette marque.

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *