Prêt à pousser, la marque qui pousse comme un champignon


Mélangez la tendance healthy et la vague bio, la mode du fait maison et l’engouement pour les loisirs créatifs, vous obtenez Prêt à Pousser. Depuis 2013 et par la magie d’une rencontre sur les bancs de l’Essec, les kits de potager à faire pousser chez soi de Jérôme et Romain ravissent amateurs de jardinage, de verdure et de cuisine. Gros plan sur une jeune start-up en tête des ventes avec Lucie Poncet, responsable RP.

Le potager d’intérieur par Prêt à Pousser

 

Un concept à la croisée des tendances

Bio, maison et ludique, le credo Prêt à Pousser caresse les envies des consommateurs dans le sens du poil. « On est sur un produit complètement autonome qui permet d’être émerveillé sans se donner trop de mal », explique Lucie Poncet. « Les gens ont besoin de vert, de se reconnecter à la nature, de remettre un peu de végétal dans leur quotidien ». Pari gagné dès les premiers kits à champignons, permettant de faire pousser des pleurotes en dix jours, chez soi, dans une petite boîte en carton.

Avec Prêt à Pousser, l’argumentaire est tout trouvé : pas besoin de connaissances, d’outils, ni même de jardin ou de balcon. Les herbes aromatiques, fleurs, petits fruits et légumes poussent en intérieur de façon complètement autonome, à partir de capsules renouvelables type Nespresso. « Aujourd’hui on en a une petite vingtaine », précise Lucie, « et on sort une nouvelle variété tous les mois ». De quoi renouveler l’intérêt du consommateur intrigué.

 

Un réseau de points de vente diversifié

« Notre objectif n’est pas du tout d’être dans les concept stores parisiens confidentiels, mais d’être très grand public », annonce Lucie. « C’est difficile de nous ranger dans une catégorie, on est à la fois petit électroménager de cuisine, jardinerie… » Fort de sa simplicité d’usage, Prêt à Pousser touche un public vaste et varié. Résultat ? Kits à champignons et potager d’intérieur se vendent aussi bien en jardineries (Truffaut ou Jardiland), que sous des enseignes électroménager/high-tech (Fnac et Boulanger) ou nature, comme Nature & Découvertes.

La marque s’est même installée durant un mois au cœur du rayon prêt-à-porter femme du BHV Marais, à Paris. Le site internet pretapousser.fr demeure quant à lui le plus gros point de vente, ouvert à l’achat et à la livraison en France, Belgique, Suisse et Luxembourg.

 

Prêt à pousser, l’innovation en carton

Le SIAL ne s’y est pas trompé en attribuant, en 2014, son Grand Prix de l’innovation aux kits à champignons : pour Prêt à Pousser, l’essentiel est d’innover. « Le succès des kits à champignons a permis de financer le développement d’un nouveau produit », explique Lucie. « Notre objectif premier n’est pas d’avoir un point de vente en propre. On se concentre sur le développement produit pour avoir une offre plus large ».

La stratégie ? Proposer des produits toujours plus personnalisables, souples et modulables, avec un vaste choix de variétés à faire pousser. Dans ses bureaux parisiens, la start-up abrite ainsi une jungle-laboratoire consacrée au développement de nouvelles variétés, de nouvelles capsules, de nouvelles composantes.

 

La recherche en avant

Aussi ludique soit le concept, Prêt à Pousser appuie ses ventes sur une véritable recherche scientifique. « Il y a toute une technologie derrière », résume Lucie, « un système breveté, qui réunit les conditions idéales trouvées dans la nature mais adaptées à l’intérieur ». Retail et marketing voisinent ainsi, au sens propre, l’espace recherche et développement de l’open-space parisien. « Avoir un petit jardin intérieur dans sa cuisine, c’est déjà une expérience. Mais quand les gens viennent visiter notre espace R&D dans lequel on fait pousser plus de 200 plantes d’intérieur en plein milieu des Batignolles… », s’amuse Lucie.

Notre collaboration avec Prêt à Pousser pour leur pop up store au BHV

 

L’œil de Techsell

Grand public, à la croisée de plusieurs tendances majeures et avec une identité forte, Prêt à Pousser a su adapter son développement à son produit. Avec un réseau de vente aussi diversifié que ses clients et une vision portée vers l’avenir, la marque répond aux demandes de ses consommateurs et tente, même, de les devancer.

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *