Lick, la vitrine du commerce 2.0


Présentation de Lick, palais des objets connectés qui ré-invente la façon de vivre l’expérience numérique : ici tout est 2.0, même les coachs qui ont remplacé les vendeurs. Démonstration :

Lick, palais de l'objet connecté

Stéphane Bohbot est à la tête de Lick, le premier réseau mondial de magasins dédiés aux objets connectés. 17 magasins sont ouverts partout en France depuis juin 2014. Lick vend des smartphones bien sûr. Mais il y a plus inattendu. Par exemple, une raquette de tennis qui analyse votre jeu en temps réel. Ou une ampoule dont l’intensité est gérée directement par votre téléphone. Voilà de quoi vous bluffer… Mais ce n’est pas tout. Les vendeurs aussi se sont mis à la mode 2.0 : ils s’appellent des community coaches. Et ils disposent de nombreux accessoires : smartphone, tablette, montre connectée, mais aussi d’un QR code sur leur sweat de travail. Ce code numérique que les clients peuvent flasher avec leur smartphone transforme radicalement la relation client. Et permet aux coachs Lick de prolonger la relation après l’achat. Pour les aider, des robots Beam se promènent dans le magasin, des experts en visioconférence peuvent aussi répondre aux demandes techniques des clients.

Source : L’ADN

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *