Le dressing virtuel de Barbie aux Galeries Lafayette


La Minute Retail a consacré un billet à ce déploiement : une innovation dressing virtuel par la plus célèbre poupée au monde. Dernier jour demain, samedi 19 avril dans votre magasin Galeries Lafayette !

Voici le billet :

Barbie et son dressing virtuel aux Galeries Lafayette

Le billet d’aujourd’hui est dédié à une initiative interactive en magasin dont vous avez peut-être entendu parler ces derniers jours car elle a lieu en ce moment aux Galeries Lafayette Haussman à Paris et qu’elle met en scène une poupée bien connue dans le monde entier.
Eh oui, le Dressing Virtuel de Barbie a ouvert ses portes le 11 avril 2014 (l’initiative se termine le 19) et invite les clients, petits et grands, à venir essayer virtuellement différentes tenues via un écran digital.

Le principe est simple, les utilisateurs entrent au sein de cet espace et font face à un miroir d’essayages virtuels avec lequel ils peuvent interagir via la technologie de reconnaissance des mouvements Kinect.
Comme avec les autres dispositifs de ce genre, le système permet de superposer sur l’image de l’utilisateur des éléments additionnels comme des tenues portées par la célèbre poupée.
De plus, le dispositif donne la possibilité aux utilisateurs de prendre une photo et de repartir avec celle-ci imprimée. L’opération possède donc un assez fort potentiel ludique
Que peut-on dire au sujet de cette initiative ?

Concernant le dispositif en lui-même, il n’y a rien de particulier à ajouter, c’est un « miroir magique » comme nous en voyons beaucoup depuis quelque temps déjà (voir notamment Carrefour et ses cabines d’essayages virtuels ou Focus sur le concept store Ray-Ban à Covent Garden).
Sauf que pour une fois, le terme « dressing virtuel » n’est pas trompeur : ce n’est pas un simple écran digital positionné en magasin que l’on nomme « cabine virtuelle » parce que c’est vendeur.
Non, pour cette opération éphémère, les Galeries Lafayette et Mattel ont mis en place un véritable espace personnel ressemblant à un dressing et renforçant grandement la théâtralisation liée à l’initiative. Au sein de cet espace, les utilisateurs sont ainsi véritablement transportés dans l’univers de Barbie le temps de l’expérience, et nous pouvons noter une vraie complémentarité digital / physique.

Source : La Minute Retail

_ _ _

Vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *