I.A. : MONOPRIX TROUVE SA VOIX AVEC GOOGLE HOME 2


TechSell s’est rendu hier au HUBDAY Futur of Retail and E-Commerce : une journée riche d’enseignements, et de business cases pertinents. Nous vous restituons ici les grandes lignes de la stratégie innovante de MONOPRIX, 1ère enseigne à utiliser la voix pour que l’achat des produits du quotidien -la fameuse liste de courses- devienne une expérience efficace et agréable, plus jamais une corvée.

I.A. : MONOPRIX TROUVE SA VOIX AVEC GOOGLE HOME

Le marché de la voix : un marché d’offre qui crée de nouveaux usages

Dans ce nouveau marche de l’I.A (intelligence artificielle) le marché de la voix commence à se faire entendre, avec une croissance exponentielle depuis 2011. Après SIRI en 2011, Amazon Echo et Google Home lui emboîtent le pas entre 2014 et 2016. Aujourd’hui, 20% des requêtes Google mobile aux Etats-Unis sont initiées par la voix, et ce chiffre devrait passer à 50% en 2020. Les parcours d’achat sur la voix (VX = Voice expérience) sont radicalement différents de ceux que l’on trouve sur le Digital, et ceux-ci simplifient considérablement les usages.

 

Comment remplacer le post-it de la liste de courses, collé sur le frigidaire ?

C’était l’obsession de Monoprix depuis des années.

Merci Google Home…. C’est l’utilisation de la technologie de la voix qui a permis à Monoprix de constituer la colonne vertébrale de sa fameuse liste de courses vocale, omnicanal et permanente !

Et merci ARTEFACT … qui a permis de transformer le brief Monoprix en dispositif efficace et humoristique à la fois. Un exploit réalisé en 3 mois seulement, grâce au travail coordonné des ingénieurs, créatifs et consultants d’Artefact, et des équipes mobilisées de Monoprix.

Faites l’expérience vous-même en vous connectant à votre enceinte Google Home. Dites « Ok Google, parle avec Monoprix ». L’enceinte lance alors l’assistant de la marque qui permet de commencer à faire sa liste de course. Du beurre, de la farine… vous pouvez ajouter autant de produits que vous voulez. Les réponses, préenregistrées, sont efficaces et teintées d’humour. Par exemple, si vous demandez d’ajouter des sardines, la voix ne répond pas « OK, sardines ajoutées » mais « c’est dans la boite ».

 

Une capacité à personnaliser l’expérience d’achat, grâce aux datas

Il est crucial d’ajouter de la data, si l’on souhaite personnaliser la VX.

  • De la farine, donc des œufs « Le travail en amont a consisté à récupérer du produit, mais aussi des comportements. En analysant les paniers des 3 dernières années, on remarque que si l’on a de la farine, on a aussi des œufs. » explique Pierre-Marie Desbazeille, Directeur Marketing Client de Monoprix
  • La bonne boite de sardines

« En étudiant les datas clients, on obtient des réponses pertinentes, à la fois basées sur l’individu et sur l’article le plus communément demande. Ceci permet de retrouver ensuite sur le front des produits qui correspondent vraiment au client, qui commandera ensuite en quelques clics sur le site » poursuit Pierre-Marie Desbazeille.

Monoprix attend évidement avec impatience la technologie de commande par la voix, car ce n’est pas encore possible. Sans compter les aspects de Customer Care par la voix, qui permettront peut-être à l’avenir de répondre à des questions toutes simples, du type « Où en est ma commande ?» ou encore « quel est le solde de ma carte ?».

Vivement demain !


A propos Marine De Villemandy

Fondatrice d’une Web Agency spécialisée Beauté-Luxe (E-BEAUTY), Marine a d’abord été Annonceur pendant 12 ans pour le compte de marques cosmétiques. Cette ex-acheteuse d’Animations commerciales & Merchandising a accepté avec plaisir de faire partie de nos rédacteurs, parce qu’au-delà de sa connaissance de notre métier, être au fait des stratégies de vente Terrain fait partie de ses objectifs de veille (marketing off-line).


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “I.A. : MONOPRIX TROUVE SA VOIX AVEC GOOGLE HOME