Entrez dans l’ère de la Smart Data !


A l’ère de la révolution numérique et de la digitalisation de l’entreprise, les données sont la nouvelle monnaie. Le hic ? On collecte sans exploiter. C’est là qu’intervient la Smart Data, ou l’analyse intelligente de données ciblées. Triées, filtrées et interprétées, celles-ci impactent déjà de nombreuses stratégies marketing pour des résultats parfois bluffants. Magique ? Non, analytique.

smart-data-commerce

 

Retour sur le Big Data

Un point rapide, pour le principe. Le Big Data désigne l’immense ensemble de données numériques collectées, stockées et traitées dans le monde. Soit 2,5 trillions d’octets par jour et par personne, la pierre angulaire de l’économie numérique. Or si le terme est vaste et relativement insaisissable, tant le Big Data est big, il est désormais le véritable nerf de la guerre.

Un SMS ou un email envoyé, un abonnement souscrit sur internet, le CRM (tous les outils de gestion de la relation client), l’in-store analytics (des boîtiers mesurant l’audience d’un point de vente physique), un site web … Toute action numérique incluant d’utiliser internet ou de fournir une adresse email génère des données. Stockées en ligne, elles révèlent le profil de son acteur… à condition de savoir les trier et les traiter.

 

Du Big Data au Smart Data

Le véritable défaut du Big Data est également sa plus grande qualité : sa masse. Un véritable déluge de données, le plus souvent peu pertinentes et généralement inexploitables. La solution ? Filtrer à l’aide d’algorithmes pointus pour n’en conserver que le meilleur. Sans cette analyse, les données restent brutes, avec, elles deviennent intelligentes. Ou littéralement, smart data.

Obtenir des Smart Data impose tout d’abord de sélectionner les bonnes sources de données, puis le bon algorithme, avant d’y appliquer les bonnes variables. Plusieurs solutions digitales existent pour transformer vos data en smart data : logiciels, ou sociétés proposant des solutions clés en main. Vous obtenez alors une vue d’ensemble générée par le croisement de milliers d’informations, impossible à établir par un cerveau humain.

Petit plus qui change tout, le concept de Smart Data associe généralement données triées et analyses prédictives. Les premières fournissent une information pertinente, les secondes les utilisent pour prédire le comportement le plus probable des profils visés. Par exemple ? Quel consommateur validera son panier, lequel pense à résilier… ou en boutiques physiques, comment optimiser les ventes avec le bon parcours ou prévoir le juste nombre de vendeurs.

 

La Smart Data, quel impact sur le commerce ?

Bien plus qu’une image du client-type, la Smart Data fournit une vision globale de l’activité d’une entreprise et des attentes de ses consommateurs. Qu’achète un client ? Quand ? Pourquoi ? Et, surtout, que révèle son comportement habituel sur son comportement futur ?

De telles réponses permettent déjà d’identifier des comptes prioritaires, de lancer des opérations de fidélisation ou des actions commerciales ciblées, d’affiner une offre ou d’anticiper des problèmes. Le plus bel exemple nous vient de l’opérateur SFR, chez lequel l’analyse de données croisées a permis de prédire 81% des résiliations potentielles… et de court-circuiter 75% de celles-ci. Une étude de CSO Insights, quant à elle, indique que la Smart Data contribuerait à réduire l’écart entre les objectifs de vente et les ventes réelles de près de 70%.

La devise de la Smart Data pourrait se résumer ainsi : connaître, c’est comprendre. Ce nouvel outil multiforme, souple et évolutif n’a, finalement, qu’un seul et unique but : comprendre le comportement d’une cible afin d’y adapter son action au plus juste. Un outil de plus dans une gestion de la relation client toujours plus personnalisée !

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *