Comment Orange va révolutionner ses boutiques


Un nouveau concept, qui est à mi-chemin entre les cafés Starbucks et les Apple stores, a été conçu pour offrir une « nouvelle expérience », selon le PDG du groupe Stéphane Richard.

Après des mois de tests à Amiens et Marseille, d’études marketing et de brainstorming, Orange lance la refonte totale de ses boutiques. Lors de son grand show Hello, jeudi 2 octobre, Stéphane Richard a annoncé que « les boutiques ont été entièrement repensées pour offrir une nouvelle expérience. »

Un décor à mi-chemin entre les Apple stores et les cafés Starbucks accueillera les clients d’Orange, d’abord en Pologne et en Espagne en début d’année prochaine, et enfin en France à l’été 2015.

« Un endroit pour rêver »

Après le succès fulgurant des magasins imaginés par Steve Jobs et alors que les offres mobiles low cost vendues directement sur internet se multiplient, la réflexion a été intense. « Il fallait que l’endroit soit confortable, que tout le monde trouve des conseillers pour répondre à ses questions et que ce soit aussi un endroit pour rêver », raconte Delphine Ernotte-Cunci, directrice exécutive d’Orange France.

Les vendeurs seront équipés d’iPad pour répondre le mieux possible aux questions. Un outil de recommandation fonctionnant avec quelques questions simples permettra par exemple de proposer le téléphone correspondant vraiment au besoin de chacun.

Concrètement, ces nouvelles boutiques seront organisées par espaces thématiques : une chambre, un salon, un bureau… Une bonne manière de présenter bien autre chose que des téléphones : des objets connectés, des plateformes de divertissement, de nouveaux services.

orange image

Des boutiques moins nombreuses et plus grandes

Le concept sera d’abord déployé dans les 20 « très grandes boutiques » de l’opérateur, dans les métropoles principales de l’Hexagone. Il sera ensuite décliné dans les quelque 1.000 boutiques d’Orange en France, avec quelques aménagements en fonction de leur taille. Leur nombre se réduit depuis quelques mois, justement pour faire augmenter la surface moyenne.

Par Jean-Baptiste Diebold

Source : Challenge


Comment Orange veut révolutionner ses boutiques par Challenges

_ _ _

Vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *